Archive de catégorie

Ce qui suit est une liste de toutes les entrées pour la catégorie Gildas Paubert.

DVD + livret final

Data : Archives personnelles, archivages, bases de données, mémoires…
Atelier (ARC) proposé par Tom Drahos et Reynald Drouhin aux élèves de 4 et 5 ème année Art (École des beaux-arts de Rennes, 2006) avec les interventions de Grégory Chatonsky (workshop et conférence) et Dominique Blais (conférence).
Toutes les étapes de ce projet ont été archivées sur un blog :
http://dat.a.free.fr
Ce DVD présente des recherches plastiques et des documents sur la thématique de la mémoire et de l’oubli. Les propositions faites peuvent être des vidéos ou animations (Lights, Ophélia, Red) des diaporamas de photos (6m2, Passages) ou dessins (Recueil de formes essentielles), des captures de site web (La révolution a eu lieu ˆ New York, Gilgamesh, Mémoires nomades), des performances (1 heure de temps, Cursor memory) ou installations (Spool, Total exhibition).
Certaines propositions utilisent les spécificités du DVD, d’autres utilisent simplement le support DVD comme un moyen de visualisation ou de conservation des données.
Les enseignants et intervenants ont également participé au DVD Vidéo.
Durée globale environ 110 mn, accès aléatoire sur le logo.

pdf du livret final


Corrosive Messenger

Parodie de logiciel de discussion temps-réel (chat), Corrosive Messenger vous propose de regarder vos discussions s’effacer dynamiquement…

http://madframes.free.fr/corrosive_messenger/


compte-rendu du workshop

Le 15.03.06 >

// 11h50

mon projet initial passe à la trappe.

je vais partir de mon projet ‘cursor memory’.

une idée simple : perdre le curseur de l’internaute dans une foret de curseurs en mouvements.
une remarque de Grégory Chatonsky : “le curseur c’est soit”

ce que propose Grégory c’est de documenter ce projet, son utilisation :
- filmer l’écran
- filmer la main et la souris
- filmer le visage

Problème : mon programme a une mémoire “à court terme”…
> comment le processus d’enregistrement vidéo peut-il parasiter cet oubli ?

// update 12h15

si on enlève la “limite”, qui fait s’effacer la mémoire par la mémoire, jusqu’où
peut aller cette capitalisation absurde ?

Je vais essayer d’atteindre la limite de mon programme.

// 18h11

putain ça fait 75 minutes que ça tourne, histoire de voir combien de temps ça met à planter.
ça plante pas.
ça ralentit.
et évidement je n’ai rien filmé…

concertation avec Grégory :

demain, tu y passes ta journée, obligé, dès 9h30. je t’apporterai à manger.”

je vais donc créer pour la performance une variante de mon programme, dont la fonction absurde sera d’enregistrer, d’accumuler.

où vais-je trouver ma place dans tout ça ?

Le 16.03.06 >

// 13h00

tout est en place (matériel, logiciel), pour Sophie aussi /
on capture avec “camtasia” / c’est parti !

>> les vidéos, version net

capture
// 17h15 (copie de mon carnet de notes)

plus de 4h00
plus de 700 curseurs.
je vois les choses en 12 images par seconde.
c’est lent
si je marche, ça risque bien d’être saccadé
mes yeux cherchent à sortir de mes orbites
j’ai trop chaud.

4h c’est long, surtout à “se” regarder en boucle
je suis pas sûr de retenter une telle expérience
j’éteins les ordis, ça fait bizarre…

Gregory, qui se marre : “tu sembles à la limite de l’intelligence”

je me lève, tiens, j’ai mal à la tête.
dispersion, j’ai du mal à coordonner idées et actions

> “millions cursors“, en version “illimitée - performance” !
> http://madframes.free.fr/millions_cursors


“erratic network” ?

mon projet - développé sur/pour internet - est constitué de 3 parties :
- une matrice (en flash)
- un réseau de pages html (100, 200, 1000 pages ?)
- une base de données concernant ces pages

la matrice est un programme que je développe, qui s’occupera de générer aléatoirement à elle seule le code de toutes les pages html, ainsi que la base de données.

mon intervention consiste donc à orienter le programme pour qu’il génère des formes graphiques “intéressantes”, en assembant textes “symboliques” aléatoires et une image répétée : le “x” qui remplace “l’absence” d’image dans internet explorer…


aperçu graphique

il s’agit d’une capture d’un autre projet : “html sourcecode killer”.

il s’agissait de “tuer” une page web existante en transformant son code, pour remplacer chaque lettre par un carré vide, et chaque image par un “x” muet.
la page garde la même géométrie mais tout son contenu est “éliminé”.

ici la démarche est inverse, il s’agira de générer des pages “à partir de rien” mais l’aspect graphique sera sans doute du même ordre >
capture


esquisses du projet / formes

inventaire initial de quelques formes “classiques” de page web,
dans l’idée de les voir incorporées à mon générateur…
croquis 1

croquis 2

croquis 3